Nouvelles et événements

décembre 12, 2021

L'ICRTSP lance un nouveau guide pour aider les membres du PSP qui font face à des problèmes de santé mentale

Pour consulter ou télécharger le guide, cliquez ici.

Lorsqu’ils font face à des difficultés en santé mentale, plusieurs membres du personnel de la sécurité publique (PSP) se sentent isolés. L’inquiétude à propos de la stigmatisation peut les empêcher de demander de l’aide. Étant donné qu’ils comprennent la pression et le stress du travail des membres du PSP, les coéquipiers peuvent apporter du soutien. Cependant, plusieurs coéquipiers ne savent pas où commencer quand il s’agit d’aider quelqu’un qui fait face à des problèmes de santé mentale. C’est pourquoi l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique, en partenariat avec l’équipe clinique du PSPNET, a développé un nouveau guide intitulé Comment soutenir un coéquipier qui fait face à des problèmes de santé mentale.

Le guide, Comment soutenir un coéquipier qui fait face à des problèmes de santé mentale, a été conçu à partir de la rétroaction du Comité directeur en sécurité publique de l’ICRTP et en tenant compte des suggestions de clients du PSPNET qui souhaitaient comprendre comment partager leur cheminement en santé mentale afin de soutenir d’autres qui pourraient faire face à des défis semblables.

Le guide donne une liste des signes à surveiller chez un coéquipier qui pourrait avoir des difficultés, et propose ensuite des idées et des stratégies pour les soutenir. Parler de santé mentale est difficile, et la stigmatisation au sein des organisations du PSP peut empêcher d’avoir des conversations sur la santé mentale. Les coéquipiers sont une source importante de soutien qui peut faire tomber les barrières de la stigmatisation qui pourrait exister au sein des organisations du PSP.

Les coéquipiers sont souvent parmi les premiers à remarquer que quelqu’un a des difficultés et, par la nature de leur travail, les membres du PSP sont plus susceptibles de se confier à un pair qui comprend leur situation. Nous avons conçu le guide dans le but d’encourager ces conversations, affirme Dre Jody Burnett, associée de recherche clinique au PSPNET.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec la gestionnaire du savoir de l’ICRTSP, Emilie Kossick au Emilie.Kossick@uregina.ca..

___________________________________________________________________________

L’ICRTSP (Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique), situé à l’Université de Regina en Saskatchewan, agit comme centre virtuel d’échange des connaissances afin d’aider le personnel de la sécurité publique actuel, ses dirigeants, et les familles, à maintenir et à améliorer leur santé mentale et leur bien-être.

 PSPNET offre et évalue une thérapie cognitive comportementale sur Internet, aussi appelée TCCI, spécialement adaptée pour les membres actuels et anciens du personnel de la sécurité publique (PSP). Le PSPNET sert maintenant les membres du PSP qui résident au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, au Québec et en Saskatchewan et qui souhaitent une TCCIguidéeparunthérapeute. LaTCCIautoguidée est offerte à tous les membres du PSP du Canada.

Retour à Nouvelles et événements

Ouvrir une session

Mot de passe oublié