Nouvelles et événements

février 7, 2024

Mars 2024 SYMPOSIUM

Ensemble nous sommes plus forts : présenter les efforts de collaboration visant à soutenir le bien-être de tous les membres du personnel de la sécurité publique (PSP)

19 et 20 mars 2024 – Ottawa, Ont.

Aperçu :

L’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique (ICRTSP) organise un symposium/exposition de deux jours qui vise à sensibiliser davantage le personnel de la sécurité publique (PSP) à la santé mentale et au bien-être ainsi qu’à certaines des façons d’aborder et de gérer ce sujet. Plus précisément, le symposium mettra en valeur les efforts combinés de l’ICRTSP et de son Comité directeur de la sécurité publique ainsi que les recherches et initiatives qui pourraient être utiles.

Le symposium/exposition comprendra les faits saillants des résultats de la recherche et des efforts nationaux connexes en faveur de la santé mentale et du bien-être du personnel de la sécurité publique, présentés par PSP aux côtés de chercheurs invités du consortium national et d’autres membres du réseau de l’ICRTSP. Grâce à ces efforts de collaboration, nous espérons diffuser rapidement des solutions fiables et améliorer le bien-être du personnel de la sécurité publique, de leurs dirigeants et de leurs familles.


Programme

Sujet à changement

JOUR 0 : Lundi 18 mars 2024

Débute à 16 h

Inscription-préconférence


JOUR 1 : Mardi 19 mars 2024

7 h 30 : Déjeuner et inscription

8 h 30 :

Séance 1 : Cérémonies d’ouverture du symposium

Séance 2 : Introduction de l’ICRTSP

Dr R. Nicholas Carleton, Dre Leslie Anne Keown et Dre Alexandra Heber

Durant cette séance, nous ferons une mise en contexte de l’ICRTSP, donnerons une courte histoire à propos de l’institut, et présenterons la structure de l’équipe de l’organisme et ses membres. Nous soulignerons aussi plusieurs succès majeurs et donnerons le ton pour les présentations qui suivront.  

L’introduction de l’ICRTSP sera suivie d’une présentation portant sur le « Glossaire des termes : Version 3,0 », et combien il représente un excellent exemple de collaboration pancanadienne entre les universitaires, les cliniciens, le personnel de première ligne, la collectivité des parties prenantes et les décideurs de politiques gouvernementales, qui partagent un « objectif commun, soit de promouvoir une meilleure compréhension de l’impact des traumatismes psychologiques.

PAUSE

Séance 3 : Dre Margaret McKinnon et Marie-Christine Rivest

Dans son rôle de carrefour du savoir, l’Institut canadien d’éducation et d’intervention en santé en cas de pandémie (ICÉISP) organise et mobilise les ressources générées par neuf projets de recherche, en développant du matériel qui répond aux besoins en santé mentale et en bien-être du personnel des soins de santé, du personnel de la sécurité publique et leurs familles, et des fournisseurs de soins.

Séance 4 : Dre Heather Hadjistavropoulos et Dre Nathalie Reid

Cette séance fournira des informations détaillées à propos du PSPNET et du PSPNET Familles, qui offrent aux membres du PSP et de leurs familles, des soutiens en santé mentale fondés sur des données probantes.

REPAS DU MIDI

Séance 5 :

Corrections — Dre Rosemary Ricciardelli et Agent James Bloomfield

En utilisant des données longitudinales qualitatives, cette présentation aborde la façon dont les agents et agentes correctionnelles décrivent leurs expériences de comportements moralement dommageables, et comment ces interprétations sont ancrées sur la compréhension changeante de la perception qu’a le public des agents correctionnels.

Familles — Dre Heidi Cramm et Chef Bruce Krauter

Qu’en est-il des familles ? Les familles du PSP sont importantes pour le recrutement et la rétention. Nous décrirons les soutiens et les ressources offerts aux familles du PSP, le réseau Garnet Families Network for PSP families et ceux et celles qui les soutiennent, ainsi que les progrès en soutien aux organisations et aux associations du PSP à mettre de l’avant des politiques et des programmes axées sur les familles.  

Communications en sécurité publique — Dr Stephen Czarnuch et Robert Stewart

Le portrait actuel des communications en sécurité publique au Canada, incluant les résultats d’un sondage national sur la santé mentale et le bien-être, ainsi qu’un aperçu de combien la capacité de recherche dans ce secteur du PSP augmente.

PAUSE

Séance 6 :

Suicide — Dr Simon Hatcher et Sarah McEwen

Un bref examen de la prévention du suicide chez le personnel de la sécurité publique, mettant l’accent sur le rôle des familles.

 Incendie — Dre Joy MacDermid et Chef Ken McMullen

Un aperçu du modèle UNALARM qui établit un lien entre les maladies du cœur, la santé mentale, les risques de cancer et les conséquences de santé, liés à la lutte contre les incendies ; les conséquences sur le dépistage et les interventions ; ainsi que la recherche en cours FIREWELL qui aborde ces préoccupations.

Formation de compétences — Dre Andrée-Ann Deschênes et Dr Gregory Krätzig

Après avoir identifié les besoins en soutien psychologique des agents et agentes de la police, que doivent savoir les gestionnaires des services de police ? Cette présentation abordera le rôle et les moments vulnérables d’une carrière en services de police, et la formation des gestionnaires.

17 h : ALLOCUTION DE CLÔTURE


JOUR 2 : Mercredi 20 mars 2024

8 h : Déjeuner

Séance 7 — Mot de bienvenue

Séance 8 :

Police — Dr Kyle Handley et Sergent Casey Ward

Un aperçu du travail actuel sur la santé mentale auprès des agents et agentes de police, en discutant des enjeux et des succès, en identifiant les lacunes, et en soulignant les actions efficaces qui peuvent se produire.

Clinique — Dre Megan McElheran et Dr Kelly Schwartz

Les blessures de stress opérationnel et de stress post-traumatique qui touchent les membres du PSP et leurs familles mettent en évidence le besoin de programmes offerts par des professionnels de la santé mentale qui abordent l’impact négatif, psychologique et social, et renforcent la résilience. En regroupant la rigueur de la validation empirique à l’expertise des pratiques cliniques formées en tenant compte des traumatismes, cette présentation partagera les efforts pancanadiens pour défendre et offrir, aux membres du PSP et leurs familles, des soutiens en santé mentale accessibles.

Paramédics — Dre Renée MacPhee

Un aperçu du travail actuel sur la santé mentale et les facteurs de stress professionnels auprès des paramédics, en discutant des enjeux et des succès, en identifiant les lacunes, et en soulignant les actions efficaces qui peuvent se produire.

 Soutien par les pairs — Dre Sandra Moll et Chef John Heffernan

Mise à jour sur la recherche en cours portant sur le soutien par les pairs, centrée sur la mise en œuvre de PeerOnCall (PairSurAppel), une nouvelle application mobile, conçue par et pour le PSP. Les principaux apprentissages seront présentés à partir de recherche effectuée auprès de plus de 34 organisations du PSP, partout au Canada.

PAUSE

Séance 9 :

Approches novatrices — Karen Prokopec

Un aperçu du travail de pointe qu’accomplit le Ontario Mental Health Secretariat (Secrétariat sur la santé mentale de l’Ontario) en soutien à la santé mentale du PSP, mettant en évidence les enjeux et les succès, et offrant une voie vers des solutions semblables, partout au Canada.

Extension/Étude de la GRC — Dr R. Nicholas Carleton

Présente un aperçu de l’Étude de la GRC, ainsi que l’extension de l’Étude de la GRC à d’autres secteurs du PSP, incluant les résultats les plus récents et la manière dont ils peuvent contribuer à améliorer la santé mentale pour tous.

REPAS DU MIDI

Séance 10 : Discussion de groupe

Cette discussion de groupe synthétisera les présentations et les expériences du symposium, en identifiant des occasions et des enjeux clés, et en fournissant des thèmes généraux à retenir pour tous les participants.

Séance 11 : Aller de l’avant

Cette dernière séance présentera la vision d’ensemble de l’ICRTSP allant de l’avant pour les cinq prochaines années, en fixant des objectifs initiaux à court et long terme, et en soulignant l’importance d’un engagement inclusif et de résultats tangibles pour les membres du PSP, leurs dirigeants et leurs familles.

14 h 30 : FIN DU SYMPOSIUM


Qui devrait y assister ?

Les membres du PSP, les dirigeants du PSP et les parties prenantes du PSP.

Ce terme englobe les agents des Services frontaliers, les membres actifs ainsi que les vétérans des Forces armées canadiennes, les agents des services correctionnels et de libérations conditionnelles, les pompiers (professionnels et volontaires), les gestionnaires des urgences autochtones, le personnel opérationnel et du renseignement, les paramédics, les services de police, les communicateurs de la sécurité publique (comme les répartiteurs du 911) et le personnel de recherche et sauvetage.


Télécharger l’affiche

        

 

Conférenciers invités

Agent James Bloomfield

Agent correctionnel fédéral, Président de la région des Prairies du Syndicat des agents correctionnels du Canada, représentant national de, Retour au travail à l’UCCO-SACC-CSN, représentant national en santé mentale à l’UCCO-SACC-CSN, représentant national en Santé et sécurité à l’UCCO-SACC-CSN, membre de l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique, et membre du Comité directeur en sécurité publique.

Lire davantageLire moins

Dr R. Nicholas Carleton

Professeur de psychologie clinique, psychologue clinicien autorisé en Saskatchewan, et sert actuellement comme Directeur scientifique de l’Institut de recherche et de traitement en sécurité publique. Il a publié plus de 240 articles et chapitres de livres évalués par des pairs qui examinent les principes fondamentaux de l’anxiété et des troubles connexes. Il a présenté plus de 500 conférences à l’échelle nationale et internationale. Il a aussi servi comme membre actif au sein de nombreuses associations professionnelles nationales et internationales. En tant que chercheur principal ou cochercheur, il a reçu plus de 72 millions de dollars en financement externe concurrentiel. On lui a décerné de nombreux prix et récompenses, y compris l’admission comme membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada, et membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé, et il a mérité le Prix Saskatchewan Health Research Foundation Mid-Career en 2023, ainsi que le prestigieux Prix Royal-Mach-Gaensslen pour la recherche en santé mentale, en 2020. Dr Carleton est très engagé en recherche clinique et expérimentale, et ses domaines d’intérêt concernent les déterminants biopsychosociaux et l’évaluation et le traitement des traumatismes et de l’anxiété, avec une approche ciblée sur la cognition transdiagnostique et fondamentale. Il agit actuellement comme chercheur principal de l’Étude longitudinale de la GRC sur le TSPT (www.rcmpstudy.ca), et l’étude d’extension associée pour le personnel de la sécurité publique de la Saskatchewan (www.saskptsistudy.ca), et comme cochercheur principal du programme fédéral de Thérapie cognitive comportementale sur Internet pour le personnel de la sécurité publique (www.PSPSNET.ca). Dr Carleton a supervisé et codirigé 15 stagiaires postdoctoraux, plus de 20 brillants étudiants de cycle supérieur (ayant reçu le plus de financement des trois Conseils), et a servi comme membre du comité pour plus de 25 étudiants de cycle supérieur.

Lire davantageLire moins

Dre Heidi Cramm

Professeure agrégée à l’École de thérapie de réadaptation de l’Université Queens, et ergothérapeute autorisée. Elle est chercheuse principale pour le groupe de réflexion interdisciplinaire Families Matter Research Group, et travaille de concert avec le réseau Garnet Families Network. Par le biais d’activités de recherche et d’engagement communautaire mutuellement informées, Dre Cramm s’est taillé une niche en recherche pour les familles du personnel de la défense et de la sécurité publique, ainsi que ceux et celles qui s’y intéressent, les servent et les soutiennent. Elle a publié plus de 130 articles et publications revus par les pairs principalement consacrés à la santé mentale et au bien-être des familles des membres du personnel de la défense et de la sécurité publique. Elle a effectué plus de 300 présentations à l’échelle régionale, nationale et internationale, et a obtenu plus de 8 millions de dollars en financement de recherche concurrentiel, à titre de chercheuse principale ou cochercheuse principale. Dre Cramm a mérité de nombreux prestigieux prix en recherche et en leadership, notamment le Prix pour le leadership en ergothérapie de l’Association canadienne des ergothérapeutes en 2018, et le Prix Mihran and Mary Basmajian Award for Excellence in Health Science Research, en 2021. Elle est aussi cochercheuse principale pour le PSPNET Familles (pspnetfamilies.ca), un réseau en ligne pour les familles du personnel de la sécurité publique.

Lire davantageLire moins

Dr Stephen Czarnuch

Professeur agrégé de génie biomédical, nommé conjointement à la faculté de Génie etde sciences appliquées ainsi qu’à la faculté de Médecine de l’Université Memorial. Dr Czarnuch est membre fondateur de l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique (ICRTSP), et membre inaugural et réélu du Comité consultatif du Réseau d’universitaires, de chercheurs et de cliniciens de l’ICRTSP. Sa recherche est fondamentalement interdisciplinaire, chevauchant le génie, l’informatique, la médecine, la gérontologie, la réadaptation, la psychologie, et la sociologie. Plus précisément, il cherche à développer des interventions technologiques axées sur le patient, pertinentes, accessibles, convenables et adaptables, souvent basées sur le suivi autonome du mouvement humain à l’aide de la vision artificielle. Son intérêt technique porte sur l’apprentissage automatique, l’apprentissage profond, et la vision artificielle, plus particulièrement sur la détection, la segmentation, le marquage sémantique, et la reconnaissance d’activité de l’humain. Il est actuellement Directeur du Centre d’intelligence artificielle de l’Université Memorial, et co-président des maîtrises des Sciences appliquées en génie logiciel et les maîtrises en Intelligence artificielle. Parallèlement à sa recherche technique, il se spécialise dans le domaine de la sécurité publique, la santé mentale et le mieux-être, principalement axé sur les communicateurs de la sécurité publique (p. ex., les téléphonistes et les répartiteurs du 911).

Lire davantageLire moins

Dre Andrée-Ann Deschênes

Docteure en psychologie du travail Andrée-Ann est professeure à l’École de gestion de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle forme dans le cadre des programmes en gestion en sécurité publique les gestionnaires d’aujourd’hui et de demain. Elle est co-titulaire de la Chaire de recherche UQTR-ENPQ sur la prévention en santé psychologique au travail en sécurité publique. Également, Andrée-Ann est chercheuse régulière au Centre international de criminologie comparée. Ses travaux de recherche subventionnés, diffusés sur le plan national et international, concernent la psychologique de la gestion dans les organisations de la sécurité publique, particulièrement, la prévention de la santé psychologique au travail dans le milieu policier.

Lire davantageLire moins

Dre Heather Hadjistavropoulos

Professeure de psychologie à l’Université de Regina, et a acquis une expertise mondiale en optimisation de la Thérapie cognitive comportementale sur Internet (TCCI). Elle est fondatrice et Directrice générale de Online Therapy Unit qui offre et étudie la TCCI pour les résidents de la Saskatchewan, depuis 2010. Elle est aussi chercheuse principale et directrice du programme de thérapie cognitive comportementale pour le personnel de la sécurité publique (PSPNET), responsable de mettre en œuvre et d’évaluer la TCCI auprès du personnel de la sécurité publique du Canada. La recherche novatrice de la Dre Hadjistavropoulos a mobilisé 33 millions de dollars en financement, et elle a publié plus de 200 publications revues par des pairs. Dre Hadjistavropoulos est membre de la Canadian Association of Cognitive Behavioural Therapies et de la Société canadienne de psychologie. Pendant qu’elle dirige des services numériques en santé mentale, elle maintient son engagement à la recherche, à l’éducation, à la collaboration et à la consultation qui permettent de renforcer les soins numériques en santé mentale au Canada.

Lire davantageLire moins

Dr Kyle Handley, Psychologue clinicien

Dr Kyle Handley est Directeur principal du mieux-être pour les Services de police de la région de York (YRP) et Président du comité des services psychologiques de l’Association canadienne des chefs de police. Dr Handley utilise sa formation autant en psychologie clinique qu’en développement organisationnel pour appuyer son travail au sein des services de police, des hôpitaux, des universités et des sociétés privées, aux États-Unis et au Canada. Le Dr Handley est actuellement responsable de la conception et de l’offre de la stratégie de mieux-être globale pour l’YRP, de la gestion de l’équipe du mieux-être spirituel et biopsychosocial, et de l’apport d’éducation et de soutien en santé mentale pour les membres des services de police de la région de York et leurs familles. Dr Handley a aussi récemment été choisi pour siéger au Comité des affaires mondiales, par l’intermédiaire de la Section des services psychologiques de la police de l’Association des chefs de police.

Lire davantageLire moins

Dr Simon Hatcher

Professeur titulaire de psychiatrie à l’Université d’Ottawa au Canada. En mai 2012, il a quitté le Département de médecine psychologique à Auckland en Nouvelle-Zélande, et est déménagé à Ottawa. Ses principaux domaines de recherche comprennent le suicide, l’automutilation, la psychothérapie, les essais cliniques, les symptômes médicaux inexpliqués, la santé mentale des premiers intervenants, les soins tenant compte des traumatismes chez les sans-abris ainsi que les thérapies sur Internet. Le laboratoire de recherche qu’il dirige à l’Université d’Ottawa, Hatching Ideas, https://hatchingideaslab.com/ est axé sur les essais cliniques auprès des populations mal desservies, comme les hommes suicidaires, les sans-abris, les personnes souffrant du syndrome post-COVID-19, et les premiers intervenants.   Dans le domaine médical, il travaille aux refuges pour les sans-abris au centre-ville d’Ottawa, ainsi qu’au service de psychiatrie de liaison à l’Hôpital Général d’Ottawa, où il gère également une clinique de santé mentale pour les premiers intervenants. Il préside le comité de prévention du suicide de l’ICRTSP et dirige un projet dans le but d’élaborer une stratégie de prévention du suicide pour le personnel de la sécurité publique du Canada. Son beau-frère travaille comme paramédic à Montréal.

Lire davantageLire moins

L. Col (retraitée) Dre Alexandra Heber, M.D., FRCPC

La Dre Heber est psychiatre en chef pour Anciens Combattants Canada (ACC) et professeure adjointe au département de psychiatrie et des neurosciences comportementales à l’Université McMaster. Elle possède 40 ans d’expérience dans le domaine de la santé mentale en tant qu’infirmière et psychiatre. Après une décennie passée à l’Université de Toronto à travailler avec des patients séropositifs pour le VIH et à diriger une équipe SIM, elle s’est enrôlée dans les Forces armées canadiennes (FAC) et a été déployée en Afghanistan en 2009. En 2016, elle est devenue la première psychiatre en chef d’ACC et l’auteure principale de Stratégie de prévention du suicide jointe des FAC et de ACC 

En 2019, elle a fait partie du comité d’experts sur les décès par suicide des agents de police du coroner en chef de l’Ontario et a travaillé avec l’Agence de la santé publique du Canada pour élaborer le Cadre fédéral relatif au TSPT. En mars 2020, elle a dirigé un groupe de travail pour l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique, pour créer du support de résilience pour les premiers répondants pendant la pandémie, le Projet de soutien et de préparation face à la COVID-19 (PSPC). En 2022, elle est intervenue en tant que témoin experte auprès de la Commission des pertes massives, qui enquête sur la fusillade de Portapique, en Nouvelle-Écosse, en 2020. En 2022, elle a dirigé la conception d’un centre d’échange de connaissances, l’Institut canadien d’éducation et d’intervention en santé en cas de pandémie (ICEISP), un projet financé par le gouvernement fédéral visant à mobiliser des ressources en santé mentale pour les travailleurs touchés par la COVID-19. 

Lire davantageLire moins

John A.T. Heffernan, M.M.M., C.D., CSIC 

John est un défenseur de longue date de la santé mentale des premiers répondants, des membres et des vétérans des Forces armées canadiennes et de leurs familles. En janvier 2020, représentant l’Association canadienne des chefs de pompiers (ACCP), John a assisté au premier design sprint de l’application mobile PeerOnCall au District de la découverte MaRS de Toronto et fait désormais partie de l’équipe consultative nationale pour ce projet. 

John est actif dans les services de sécurité incendie depuis plus de 34 ans et est actuellement chef du service d’incendie de Conception Bay South, à Terre-Neuve-et-Labrador. En parallèle, avec plus de 35 ans de service dans les Forces armées canadiennes, John a été nommé sergent-major de brigade pour le 37e Groupe-brigade canadien à Moncton, au Nouveau-Brunswick, la formation de commandement de l’ensemble des soldats de la Force de Réserve de Terre-Neuve-et-Labrador et du Nouveau-Brunswick.   

En outre, John a accepté un poste bénévole auprès de Wounded Warriors Canada en 2013 en tant qu’ambassadeur provincial de Terre-Neuve-et-Labrador. Dans ce rôle, il se concentre sur la recherche de solutions à travers un large éventail de programmes et de services où des lacunes ont laissé dans le besoin les anciens combattants malades et blessés du Canada, les premiers répondants et leurs familles. 

En 2016, John est investi au sein de l’Ordre du mérite militaire à Ottawa, il détient le titre de Chef de sécurité incendie certifié (CSIC) de l’Association canadienne des chefs de pompiers, où il siège également en tant que coprésident du comité sur la santé mentale des pompiers.  

John vit à Topsail, à Terre-Neuve, avec sa femme Gordina et leur Border Collie, Freeman. 

Lire davantageLire moins

Dr Gregory Krätzig

À titre de Directeur de recherche et de partenariats stratégiques de la Division Dépôt, l’École de la GRC à Regina, Krätzig a conçu et développé un programme de recherche intégré et un laboratoire de simulation sophistiqué qui génèrent l’intérêt de chercheurs universitaires et de services de police au niveau national et international. La recherche sur les armes simulées qu’il a développées a été adoptée par le Federal Law Enforcement Training Centre des États-Unis (qui forme 70 000 cadets par année) et par le Corps de police de Singapour. Gregory Krätzig a acquis une réputation à l’internationale pour de la recherche de pointe qui aide les premiers répondants à l’échelle mondiale à mieux se préparer pour faire face à des situations volatiles et dangereuses.

Lire davantageLire moins

Chef (retraitée) Bruce Krauter

Chef Krauter a commencé sa carrière en paramédecine en 1983, a grimpé les échelons et a été nommé Chef des SMU de la ville d’Essex-Windsor, en juillet 2014. Il a dirigé un service de plus de 300 employés répondant à plus de 60 000 appels par année.

Chef Krauter a été un membre actif des organisations de chefs paramédics à l’échelle nationale et provinciale, ainsi que de nombreux groupes et comités communautaires. Il a récemment mérité l’Épinglette de Jubilé de la Reine Élizabeth II, ainsi que la Médaille pour services distingués des services d’urgence médicale, avec le privilège de recevoir sa barrette de 40 ans de service, du Gouverneur général du Canada.

Chef Krauter, en partenariat avec Wounded Warriors Canada et Chefs Paramédics du Canada, a élaboré la campagne épaulette « Slip on your red ». Par ses épaulettes rouges, la campagne reconnaît et soutient le mieux-être mental des soldats, des vétérans, des premiers intervenants, et de leurs familles partout au Canada, en Ontario, et au sein de la communauté locale.

La participation de Krauter a été essentielle à l’élaboration de WEHelpfirst.ca, un programme collaboratif de mieux-être mental, impliquant à la fois, la police, les pompiers, les universitaires et les hôpitaux.

Alors que Krauter montait les échelons, il a compris l’impact profond que les appels difficiles peuvent avoir sur les premiers intervenants et leurs familles, et aborde et souligne ouvertement les enjeux de mieux-être mental auxquels ils font face. Il a eu l’honneur de recevoir le Prix Carol Mueller Mental Health Champion et est devenu ambassadeur à la fois pour le projet Sole Focus de la branche Essex-Windsor de l’ACSM et Wounded Warriors Canada.

Tout au long de la carrière du chef Krauter, son engagement inébranlable à faire avancer la paramédecine, le bien-être de la communauté, et sa défense de la santé mentale témoignent d’un leadership et d’un dévouement remarquables.

Lire davantageLire moins

Joy MacDermid, B.Sc., B.Sc.PT, M.Sc., Ph.D., MACSS, MSRC,

Épidémiologiste clinique, physiothérapeute, spécialistes en matière de sexe et de genre aux IRSC et professeure distinguée de physiothérapie à l’Université Western. Elle est membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé et de la Société royale du Canada, titulaire d’une chaire de recherche du Canada sur l’application des connaissances sur les troubles musculosquelettiques (TMS) et leurs résultats cliniques et titulaire de la chaire Dr. James Roth en mesures musculosquelettiques et application des connaissances.

Les recherches de la Dre MacDermid portent sur la santé des pompiers, la santé musculosquelettique, la fonction des membres supérieurs, la mise en œuvre d’interventions et de programmes de santé physique et mentale ainsi que l’impact du genre et du sexe sur la santé.  Elle est la directrice scientifique de FIREWELL, une plateforme indépendante d’application des connaissances et de collaboration en matière de recherche.

Lire davantageLire moins

Dre Renée MacPhee

Depuis 25 ans, la Dre Renée MacPhee est un membre important pour la communauté des paramédics du Canada, et en tant que chercheuse et éducatrice, elle consacre son temps à les aider. Elle se dévoue sans relâche à améliorer leur santé mentale et physique, ainsi que leur bien-être. Dre MacPhee est à l’origine du Ottawa Paramedic Physical Abilities Test (OPPAT) — un test fondé sur des données probantes pour évaluer la préparation physique des paramédics qui entrent ou retournent à la profession. En 2017, elle a agi comme membre fondateur et responsable du secteur paramédical de l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique (ICRTSP). En 2018 l’engagement qu’elle montre envers la santé des paramédics partout au Canada lui a mérité le prix Paramedic Chiefs of Canada Presidential Award of Excellence, la toute première fois que le prix était remis à un civil. En 2022, elle s’est jointe au Mental Health Collaborative for Public Safety Personnel au cabinet du solliciteur général de l’Ontario. Elle est coautrice du document d’amorçage pour la Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail. En 2022, en reconnaissance de ses efforts en soutien des paramédics du Canada, l’Université Laurier lui a décerné le prix, Service Excellence and Community Engagement. Sa détermination à identifier et à mettre en œuvre des solutions qui répondent aux besoins de la communauté paramédicale lui a permis de gagner le respect et la coopération des dirigeants, du personnel de première ligne et des groupes syndicaux des paramédics. Son bilan de publications comprend des articles revus par les pairs, des rapports techniques, des chapitres de livres, et plus de 90 présentations. Elle croit depuis longtemps que le succès de la recherche dans le domaine de la paramédecine est le résultat de travail fait par les paramédics, avec les paramédics, pour les paramédics.

Lire davantageLire moins

Dre Megan McElheran, psychologue clinicienne

Dre Megan McElheran est PDG et Psychologue clinicienne en chef chez Wayfound. Dre McElheran a suivi sa formation supérieure au PAU-Stanford University Clinical Psychology Consortium, où elle a obtenu sa spécialisation en traitement du TSPT au National Center for PTSD à Menlo Park, en Californie. Dre McElheran pratique en cabinet à Calgary depuis 2008. Elle continue à se concentrer sur son travail auprès des premiers répondants, et sa pratique clinique concerne les membres actifs des Forces armées canadiennes, de la Gendarmerie royale du Canada, ainsi que des membres des Services d’incendie de la ville de Calgary, du personnel médical, et d’autres personnes qui sont directement ou indirectement touchées par des événements traumatisants. Elle enseigne et supervise régulièrement des activités afin d’assurer la diffusion efficace des interventions pour les traumatismes, fondées sur des données probantes. Dre McElheran donne souvent des conférences, autant à l’échelle locale, qu’à l’échelle internationale. Elle a terminé un discours TEDx 2011 portant sur les traumatismes, les changements, et la résilience, et plus récemment, elle a terminé une discussion pour le Healing Project sur les traumatismes et le TSPT.

Lire davantageLire moins

Sarah McEwen

Sarah McEwen a consacré plus de 16 ans à servir en tant que membre civil du Service de police d’Ottawa, mettant ses compétences au service de différentes unités. En tant qu’agente de liaison pour les ressources en matière de bien-être, Sarah joue un rôle crucial dans l’amélioration du bien-être des membres du Service de police d’Ottawa et de leur famille. Sa passion pour le soutien aux familles des premiers répondants découle de sa propre expérience en tant que conjointe d’un agent de police d’Ottawa, lui permettant de comprendre les défis auxquels elles sont confrontées. 

Au-delà de son rôle principal, Sarah contribue activement à la communauté en soutenant des fondations et des organismes de bienfaisance tels que la Ottawa First Responder Foundation. Son engagement comprend l’élaboration de programmes et de recherches visant à améliorer les systèmes de soutien du personnel de la sécurité publique (PSP). Son travail se démarque par son empathie, son dévouement et sa détermination à faire une réelle différence dans la vie des premiers répondants et de leur famille. 

Les efforts de Sarah soulignent non seulement son expertise professionnelle, mais aussi son engagement personnel dans la promotion d’un environnement de soutien pour ceux qui servent notre communauté. Par ses contributions, Sarah McEwen continue d’être un modèle de soutien et de défense du bien-être des membres du PSP et de leurs proches. 

Lire davantageLire moins

Dre Margaret McKinnon

La Dre Margaret McKinnon est titulaire de la Chaire de recherche Homewood en santé mentale et en traumatisme ainsi que professeure et Présidente associée de recherche au Département de psychiatrie et de neurosciences comportementales de l’Université McMaster. Elle est également responsable de la recherche en santé mentale et en toxicomanie au St. Joseph’s Healthcare de Hamilton et scientifique principale au Homewood Research Institute.

La Dre McKinnon a obtenu son doctorat en psychologie à l’Université de Toronto, puis a bénéficié d’une bourse de recherche postdoctorale au Rotman Research Institute au centre universitaire des sciences de la santé Baycrest Centre. Elle est membre élue de la Société canadienne de psychologie et à la fois psychologue clinique et neuropsychologue agréée.

La Dre McKinnon est reconnue pour ses travaux caractérisant les troubles liés aux traumatismes et au trouble de stress post-traumatique. Elle participe également à l’élaboration et la mise à l’essai de nouvelles interventions thérapeutiques visant des aspects souvent inexplorés du TSPT et du traumatisme.

La Dre McKinnon préside le groupe de référence de recherche du Centre d’excellence sur la santé mentale pour les vétérans et leur famille, financé par le gouvernement fédéral. Elle est également directrice de nombreux conseils communautaires et membre du conseil consultatif de plusieurs centres de recherche canadiens. Elle a publié plus de 180 articles et chapitres évalués par des pairs.

La Dre McKinnon bénéficie actuellement de financements des Instituts de recherche en santé du Canada, l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans, Défense Canada, Anciens Combattants Canada, le Centre d’excellence sur la douleur chronique pour les vétérans canadiens, le Centre d’excellence sur le trouble de stress post-traumatique et les troubles de santé mentale et la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail de l’Ontario.

Elle bénéficie également de financements de nombreuses fondations privées, dont Les Fleurons Glorieux, la Fondation Cowan et la Military Casualty Support Foundation.

Lire davantageLire moins

Chef Ken McMullen

Chef Ken McMullen s’est joint au Service d’Incendie en 1997, comme pompier volontaire et a progressé dans les fonctions d’officier en formation, en sécurité et prévention des incendies, ainsi que comme enquêteur incendie/inspecteur des incendies certifié.    En 2009, Ken a été nommé Chef adjoint du Département des incendies de la ville de Calgary, et en 2018, Chef des services d’urgence de la ville de Red Deer. Dans la troisième plus grande municipalité en Alberta, les Services d’urgence de la ville de Red Deer sont l’un des quelques services existants entièrement intégrés, qui comprend un personnel de 230 personnes composé de pompiers et pompières paramédics, de répartiteurs et répartitrices, de pompiers et pompières préposés à l’inspection de prévention des incendies, et de membres du personnel administratif.  

Ken est aussi membre de CANADA Task Force 2 et a été déployé, pendant son mandat, aux incendies à Slave Lake en 2010, les inondations à Calgary en 2013, et à titre de commandant de la force opérationnelle, aux feux de forêt à Fort McMurray en 2016, aux inondations au Yukon en 2021, et plus récemment, aux feux de forêt en 2023.  

Ken est président de l’Association canadienne des chefs de pompiers, et membre du conseil d’administration de l’International Association of Fire Chiefs, où il continue de collaborer aux modifications législatives et à la promotion d’initiatives concernant les services d’incendie. En 2020, Ken a reçu le Prix Career Fire Chief of the Year pour ses efforts incessants à promouvoir le soutien en santé mentale pour les premiers répondants, et a récemment reçu le Prix du président de l’International Association of Fire Chiefs en reconnaissance de son dévouement aux services d’incendie, et au bien-être des premiers répondants. 

Lire davantageLire moins

Dre Sandra Moll

La Dre Sandra Moll est la chercheuse principale de l’équipe de recherche des IRSC et le développeur principal de l’application PeerOnCall. La Dre Moll est ergothérapeute et professeure agrégée à l’École des sciences de la réadaptation de l’Université McMaster. Son expertise clinique et de recherche se situe dans le domaine de la santé mentale, s’appuyant sur plus d’une décennie de travail clinique de première ligne et plus de deux décennies de recherche appliquée. Ses recherches se portent principalement sur la santé mentale en milieu de travail, à partir de la promotion de la santé mentale à l’intervention et au retour au travail. Son expertise méthodologique porte sur la conception participative et la science de l’application des connaissances.

Lire davantageLire moins

Chef Pierre Poirier 

Depuis 2020, comme chef du Service de paramédics d’Ottawa, il est à la tête d’une organisation qui répond à presque 200 000 appels de service. Auparavant, il était responsable de la sécurité et de la gestion des urgences pour la ville d’Ottawa, où il a assuré la gestion de plusieurs incidents dont, une pandémie, deux inondations, une tornade, un accident impliquant un train et un autobus, et un gouffre qui s’est ouvert au centre-ville.  

Pierre est paramédic en soins avancés depuis plus de 30 ans. Pierre détient un certificat à la maîtrise en Leadership municipal de l’Université York, un certificat en Gestion de santé de l’Université de la Saskatchewan, un baccalauréat ès arts de l’Université du Manitoba et une maîtrise en Gestion des entreprises de l’Université de l’Alberta.  

Pierre travaille au sein de l’Association des Paramédics du Canada depuis de nombreuses années.   Il a mené le développement de plusieurs normes avec l’Association canadienne de normalisation (Groupe CSA), notamment le Système de gestion des risques liés à la fatigue des premiers intervenants, la Gestion de l’incapacité au travail chez les paramédics, la Réponse paramédicale à la crise des opioïdes, la Conception ergonomique des ambulances et de l’équipement connexe, la Santé et sécurité psychologiques dans les organismes de services paramédics, et la Paramédecine communautaire. Actuellement, il travaille au renouvellement du Profil national des compétences professionnelles pour les paramédics.  

Pierre est aussi co-président du Comité directeur en sécurité publique de l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique. 

Lire davantageLire moins

Karen Prokopec

En septembre 2020, Karen a été sollicitée pour établir le Mental Health Secretariat. En février 2021, à la suite de la publication du rapport, Demeurer visible, demeurer en contact pour la vie, l’Ontario a créé quatre tables de concertation pour les corrections, les services d’urgences en santé, les services d’incendie, et les services de police. Karen et son équipe travaillent avec des partenaires clés pour avancer des services en santé mentale fondés sur des données probantes qui se concentrent sur le bien-être, la résilience, et les interventions précoces, afin de pouvoir empêcher les pires répercussions à la suite de traumatismes.  

Dans son poste précédent, elle a servi comme gestionnaire, Recherche et partenariats stratégiques au ministère, où elle était responsable de diriger la recherche sur les blessures de stress professionnel. Au cours des 30 dernières années, Karen a travaillé au sein de différents ministères et a occupé différentes fonctions au sein du gouvernement provincial.   

Lire davantageLire moins

Dre Nathalie Reid

Nathalie Reid est directrice du Child Trauma Research Centre de l’Université de Regina et enseigne à la faculté d’éducation. Ses recherches portent actuellement sur les pratiques pédagogiques tenant compte des traumatismes, de la santé mentale et de la connectivité, des traumatismes pré- et post-migratoires, des opportunités de réinsertion sociale pour les jeunes basées sur les arts communautaires, des expériences des familles du personnel de la sécurité publique et des traumatismes climatiques. 

Nathalie a obtenu un baccalauréat ès arts (avec honneurs) et un baccalauréat en éducation à l’Université Queen’s. Elle a par la suite enseigné l’anglais, le français, les sciences sociales et le théâtre dramatique/musical en Ontario, en Nouvelle-Écosse et dans deux communautés de l’Alberta. Elle détient une maîtrise en Curriculum Development à l’Université St. Francis Xavier, où elle s’est intéressée aux récits de la mort et du décès dans les contextes scolaires (Fish Tales : A Hermeneutic Narrative Exploration of the Multi-layered Texture of Death). Sa recherche doctorale, Teachers’ Experiences of/with Trauma and Trauma-Sensitivity : A Narrative Inquiry into Trauma Stories and Stories of Trauma, cherche à mettre de l’avant les récits de traumatismes vécus par les enseignants. Son programme de recherche s’intéresse de façon continue aux expériences des éducateurs. 

Nathalie est mariée à un homme formidable et a deux merveilleux fils. 

Lire davantageLire moins

Dre Rosemary Ricciardelli

Dre Rosemary Ricciardelli est professeure (Ph. D.) à l’École des Études maritimes et Présidente de la recherche en Protection, Sécurité, et bien-être au Fisheries and Marine Institute de l’Université Memorial. Élue à la Société royale du Canada, ses domaines d’intérêt en recherche sont axés vers une meilleure compréhension du genre, des vulnérabilités, du risque, ainsi que des expériences et des enjeux au sein des différents aspects du système de justice pénale et parmi les marins. Elle a publié 16 livres, plus de 270 articles et plus de 65 chapitres, portant tous sur les secteurs de la police, des pompiers, du personnel correctionnel, des communicateurs de la sécurité publique, et des personnes criminalisées, et du bien-être — défini généralement. À titre de chercheuse sur le sexe et le genre, elle porte un intérêt à la santé sociale, à l’interprétation de l’identité, et aux expériences vécues des personnes. Elle mène une étude longitudinale portant sur les expériences vécues en santé mentale et en bien-être des agentes et des agents correctionnels, employés par Service correctionnel Canada.

Lire davantageLire moins

Marie-Christine (MC) Rivest 

En tant que mobilisatrice des connaissances à l’Institut canadien d’éducation et d’intervention en santé en cas de pandémie (ICEISP), l’un des rôles de Marie-Christine est de combler le fossé entre des informations complexes issues de la recherche et leur application pratique. Elle facilite l’échange de connaissances entre les chercheurs, les professionnels, les travailleurs de la santé, le personnel de la sécurité publique et le grand public. De plus, en tant que candidate au doctorat, elle oriente ses recherches vers l’exploration du comportement organisationnel et du bien-être parmi les leaders éducatifs.

Lire davantageLire moins

Dr Kelly Dean Schwartz

Dr Kelly Dean Schwartz est psychologue autorisé en Alberta et professeur agrégé au programme d’Éducation et de psychologie de l’enfant de l’École Werlkund, à l’Université de Calgary. Ses domaines d’intérêt en recherche et en enseignement comprennent les facteurs psychosociaux liés au développement de l’enfant, de l’adolescent et de la famille, particulièrement la façon dont les systèmes écologiques contribuent autant au risque qu’à la prospérité dans les contextes personnels et sociaux. Dr Schwartz est membre de plein droit de l’Alberta Children’s Hospital Research Institute (ACHRI), du Owerko Centre, du Mathison Centre for Mental Health Research and Education, du Hotchkiss Brain Institute, de l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans, et de l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique.

Lire davantageLire moins

Robert Stewart

Robert Stewart siège au Conseil d’administration de l’Association of Public-Safety Communications Officials (APCO) du Canada depuis près de 10 ans et a servi deux mandats comme président. Représentant près de 500 professionnels de la sécurité publique, Robert continue de promouvoir les télécommunications d’urgence de première ligne.

Il a obtenu un baccalauréat spécialisé en psychologie et une maîtrise en gestion de projets. Il a des connaissances en CBRNE, en gestion des incidents, en amélioration de la qualité et en paramédicine.

Au cours de son mandat de 17 années avec les services d’urgence de santé de la Colombie-Britannique (BC Emergency Health Services), Robert a été paramédic, répartiteur aux urgences médicales et surintendant. À titre de cogestionnaire du plus grand centre de communications en services médicaux d’urgence au Canada, à Vancouver, il a aussi dirigé la formation et l’amélioration de la qualité des trois centres de répartition médicaux de la C.-B.

Actuellement, Robert est Directeur des communications d’urgence de la ville de Brandon, dirigeant les activités du 911 pour une population géographiquement diversifiée de 470 000 habitants.

Lire davantageLire moins

Sergent Casey Ward

Le sergent Casey Ward travaille au sein des Services de police de la ville de Regina et est président de la Saskatchewan Federation of public police officers. Il siège aussi au Comité directeur en sécurité publique pour l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique. Sergent Ward a collaboré à plusieurs projets visant à améliorer la santé et le bien-être des membres du personnel de la sécurité publique.

Lire davantageLire moins

Retour à Nouvelles et événements

Ouvrir une session

Mot de passe oublié