Blessure morale : qu’est-ce que c’est et pourquoi devrais-je m’y intéresser?

À cause de la pandémie de la COVID-19, le personnel de la sécurité publique (PSP) s’est retrouvé dans des situations sans précédent qui peuvent provoquer des sentiments de fierté et de satisfaction personnelle, mais augmentent aussi le stress et l’anxiété. Vous pouvez être plus inquiet de votre bien-être ainsi que de celui de votre famille, de vos collègues et de toute votre communauté. Vous pouvez aussi devoir prendre des décisions importantes qui peuvent peser lourdement et vous troubler ou vous donner l’impression d’être en conflit. Si on l’ignore, cette détresse peut entraîner des blessures de stress opérationnel, des blessures de stress post-traumatique, ou des blessures morales.   

Qu’est-ce qu’une blessure morale?

La blessure morale a été définie comme « un syndrome traumatique particulier comportant des problèmes psychologiques, existentiels, comportementaux et interpersonnels qui apparaissent à la suite de violations perçues des croyances profondes, par soi-même ou par des personnes de confiance. »

Il existe peu de littérature fondée sur des données probantes concernant les blessures morales subies spécifiquement par les membres du PSP. Tout de même, la recherche sur les fournisseurs de soins de santé suggère qu’elles peuvent se produire lorsqu’un aidant se sent extrêmement responsable d’un incident ou ne peut agir dans l’intérêt du patient ou lorsque les contraintes organisationnelles nuisent à sa capacité d’offrir les meilleurs soins de santé possibles.

Les mesures prises par les membres du PSP sont souvent guidées par des valeurs personnelles et organisationnelles solides. Ceci peut vous exposer au risque de blessure morale durant la pandémie : vous aurez peut-être à prendre ou à exécuter des décisions qui enfreignent profondément votre morale et vos valeurs personnelles et organisationnelles.

Des expériences potentiellement préjudiciables (EPP) auxquelles vous pourriez faire face durant la pandémie incluent :

  • Devoir remplir certaines fonctions avec un minimum de formation ou de direction
  • Devoir travailler sans un équipement de protection personnel, d’équipement médical ou de personnel suffisant
  • Prendre des décisions concernant qui recevra ou ne recevra pas d’intervention
  • Être témoin de souffrance à grande échelle

Quels sont les effets d’une blessure morale?

Une blessure morale peut avoir des effets similaires au trouble de stress post-traumatique. Elle peut avoir un impact important sur les particuliers, les familles et les organismes. Il est donc important d’y remédier rapidement. Les blessures morales peuvent affecter votre vie personnelle, provoquer des sentiments de culpabilité, de honte, de colère, d’anxiété ou de tristesse. Elles peuvent mener à l’autocritique et au jugement, ainsi qu’à des troubles liés au stress ou des troubles de l’humeur. Elles peuvent aussi avoir des conséquences à court et à long terme sur votre vie professionnelle, notamment la satisfaction au travail, la capacité de fonctionner et l’engagement général.

Si vous pensez avoir vécu une EPP ou souffrir de blessure morale, demandez l’aide de votre famille, de vos amis, de vos collègues, de vos dirigeants ou de professionnels de soins de santé.

Le Projet de soutien et de préparation face à la COVID-19 (PSPC) présente plusieurs discussions de groupe virtuelles centrées sur les blessures morales :

  • Moral Dilemmas and Moral Injury: Confronting Wicked Problems, Ticky Questions, and Tough Decisions avec Dres Alexandra Heber et Suzette Brémault-Philips, Robert Stewart, et Nathalie Dufresne-Meek

Moral Dilemma’s and Moral Injury” Town Hall

  • Risk and Resilience to Moral Injury Among Public Safety Personnel and Healthcare Providers avec Dres Margaret McKinnon et Ruth Lanius, Robert Stewart, et Lt. Wade Wallace

Risk and Resilience to Moral Injury” Town Hall

Consultez le Guide sur les blessures morales, développé par le Centre d’excellence sur le TSPT et Phoenix Arizona.

Collaborateurs au contenu :

  • Dre Lorraine Smith-MacDonald
  • Dre Liana Lentz
  • Dre Suzette Brémault-Philips

Bibliographie

  • Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique (2019). Glossaire des termes : une compréhension commune des termes courants utilisés pour décrire les traumatismes psychologiques (version 2.1). Regina, SK: Author. http://hdl.handle.net/10294/9055.
  • Jinkerson, J.D. (2016). Defining and assessing moral injury: A syndrome perspective. Traumatology, 22(2), 122–130. https://doi.org/10.1037/trm0000069
  • Frankfurt, S., & Frazier, P. (2019). A review of research on moral injury in combat veterans. Military Psychology, 28(5), 318–330. https://doi.org/10.1037/mil0000132
  • Litz, B. T., Stein, N., Delaney, E., Lebowitz, L., Nash, W. P., Silva, C., & Maguen, S. (2009). Moral injury and moral repair in war veterans: A preliminary model and intervention strategy. Clinical Psychology Review, 29(8), 695–706. https://doi.org/10.1016/j.cpr.2009.07.003
  • Severinsson, E. (2003). Moral stress and burnout: qualitative content analysis. Nursing and Health Sciences, 5, 59–66.https://org/10.1046/j.1442-2018.2003.00135.x
  • Shoorideh, F.A., Ashktorab, T., Yaghmaei, F., & Majd, H.A. (2015). Relationship between ICU nurses’ moral distress with burnout and anticipated turnover. Nursing Ethics, 22(11), 64–76.http://dio: 10.1177/0969733014534874
  • Corley, M.C., Elswick, R.K., Gorman, M., & Clor T. (2001). Development and evaluation of a moral distress scale. Journal of Advanced Nursing, 33(2), 250–256.

English: https://www.moralinjuryguide.ca/

French: https://blessuremorale.ca/

Ouvrir une session

Mot de passe oublié